Challenge dessin : apprendre à dessiner en 30 jours

Il y a quelques semaines, j’ai partagé sur twitter une conférence TED montrant comment dessiner des bonshommes rigolos en quelques minutes. Le conférencier explique et démontre surtout à l’assemblée que nous sommes tou·te·s capables de dessiner, et certainement de faire plein d’autres choses au sujet desquelles nous nous autocensurons.

Combien d’autres croyances et pensées limitantes portons-nous en nous tous les jours ? Des croyances qu’on pourrait peut-être remettre en cause. Et si on réussi à remettre en cause ces croyances et à penser différemment à propos d’elles, en dehors du dessin, quoi d’autre nous serait-il possible de réaliser ?

En réponse à mon tweet, on m’a recommandé ce livre pour aller plus loin : You can draw in 30 days. Je l’ai acheté immédiatement, et j’ai commencé à dessiner il y a tout juste 31 jours. En d’autres termes, j’ai terminé hier.

Couverture du livre You can draw in 30 days

Ce livre est super, très progressif, à la fois dans la difficulté et dans le temps nécessaire pour accomplir chaque leçon. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à passer du temps chaque jour à dessiner. Comme beaucoup de monde, je ne m’étais pas appliquée sur un dessin depuis mon enfance, convaincue que je ne savais pas dessiner. Et pourtant, comme tout le monde, je peux :

Jour 1 : prétest
Jour 1 : prétest
Jour 1
Jour 1
Jours 2 et 3
Jours 2 et 3
Jours 4 et 5
Jours 4 et 5
Jour 6
Jour 6
Jour 7
Jour 7
Jour 8
Jour 8
Jour 9
Jour 9
Jours 10 et 11
Jours 10 et 11
Jour 12
Jour 12
Jour 13
Jour 13
Jour 14
Jour 14
Jour 15
Jour 15
Jour 16
Jour 16
Jour 17
Jour 17
Jour 18
Jour 18
Jour 19
Jour 19
Jours 20 et 21
Jours 20 et 21
Jours 22 et 23
Jours 22 et 23
Jour 24
Jour 24
Jours 25 et 26
Jours 25 et 26
Jour 27
Jour 27
Jours 28 et 29
Jours 28 et 29
Jour 30
Jour 30

Je ne sais pas encore comment cette découverte (« je peux dessiner ») va m’affecter. Certainement peu en termes d’activité, je n’ai pas l’intention de me mettre réellement au dessin. Cependant, j’aime l’idée de savoir que j’en suis capable si j’en ai envie ou besoin, si je veux illustrer quelque chose par exemple. J’aime surtout me rappeler que je peux apprendre ce que j’ai envie d’apprendre, qu’il me suffit de prendre le temps et de pratiquer, bref de le vouloir et de m’en donner les moyens. Cette expérience me rappelle également à quel point j’aime apprendre, acquérir des compétences, devenir meilleure.

Notre entreprise dans la vie n’est pas de surpasser les autres, mais bien de se surpasser soi-même. (E. Joseph Cossman)

Une réflexion au sujet de « Challenge dessin : apprendre à dessiner en 30 jours »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suggest